Les Étoiles De Alphonse Daudet

Date

jeu 20 juin 21h30

Lieu

Cloitre Toussaint, Angers

Heure

1h35

tarif

10 à 30€

Réserver le spectacle Réserver

Metteur en scène

Philippe Caubère

Distribution

Texte Alphonse Daudet
Avec Philippe Caubère
Adaptation, mise en scène Philippe Caubère
Lumière, son et régie Mathieu Faedda
Costume Michel Dussarat

Avec le soutien du ministère de la Culture

Crédits photos : Michèle Laurant

Résumé

En 2020, Philippe Caubère conçoit et crée deux spectacles à partir des célèbres Lettres de mon Moulin, invitant sur scène, dans une « incarnation charnelle jubilatoire », tous les personnages emblématiques du chef d’oeuvre d’Alphonse Daudet, Maître Cornille, Monsieur Seguin, sa chèvre, le loup, le révérend père Gaucher, le curé de Cucugnan et tant d’autres.
Poursuivant sa redécouverte de ces textes, Philippe Caubère a créé en 2022 un troisième spectacle, Les Étoiles.

 

CRITIQUES PRESSE

« Voilà un troisième spectacle tiré des « Lettres de mon moulin » pour Philippe Caubère. Le maître du seul en scène y déploie une technique hors pair. » Le Parisien

« Le génie de Caubère sur un plateau est qu’il n’est peut-être jamais vraiment sur une scène mais nous transporte dans sa tête. […] En définitive, dans notre vie de spectateur, c’est assez simple : il y a un avant et un après avoir vu jouer Philippe Caubère. » Théâtre(s)

 

Nommé aux Molières 2022 du Seul en scène

Note d'intention

« On va se dire : «Encore Daudet ? ». Oui : encore. J’ajouterais bien : « jamais assez », mais ce ne serait pas vrai puisque là sans doute s’arrêtera ma collaboration (si j’ose dire…) avec cet immense écrivain. On peut tomber amoureux de l’oeuvre d’un auteur mort. Or l’amour ne calcule pas : on n’en a jamais assez, on en veut toujours plus. Même si, à un moment donné, il faut savoir se calmer, sans quoi les choses peuvent mal tourner. On sait maintenant, grâce à Rita Mitsouko et à la grande voix de Catherine Ringer, que « les histoires d’amour finissent mal… en général ! » Donc… on en restera là.
Cet épisode est composé de lettres peut-être moins connues comme Les histoires corses, mais d’autres très célèbres au contraire, comme Les Vieux ou Les Étoiles qui donne son titre à la soirée. Plus romantique, plus fantastique et romanesque aussi que les deux précédents, cet épisode nous sort du fameux moulin originel pour un fabuleux voyage, du golfe d’Ajaccio et du détroit de Bonifacio aux rives sauvages des îles Lavezzi, de « la merveilleuse petite ville d’Arles, l’une des plus pittoresques de France » et du ponton du Mas-de-Giraud aux contreforts du Luberon, en passant par la Camargue, Eyguières et même… Paris !
Les grandioses polyphonies corses, le blues âpre de Johnny Cash, celui de Howlin’ Wolf et la guitare de Gérard Cousin égrenant avec délicatesse les harmonies de Philip Glass nous accompagneront. Comme le chant du vent dans les pins… »

Philippe Caubère

Toute la programmation