Fallait pas le dire De Salomé Lelouch et Ludivine de Chastenet

Date

jeu 09 juin 21h30

ven 10 juin 21h30

Lieu

Château du
Plessis-Macé

Heure

1h20

tarif

10 à 32€

Réserver le spectacle Réserver

Metteur en scène

Salomé Lelouch et Ludivine de Chastenet

Distribution

Mise en scène Salomé Lelouch et Ludivine de Chastenet

Avec Evelyne Bouix et Pierre Arditi

Scénographie Natacha Markoff

Création lumières Cyril Hamès

Assistante mise en scène Jessica Berthe / Création vidéo Mathias Delfau

Coproduction Matrioshka Productions, Théâtre de La Renaissance, Atelier Théâtre Actuel, Théâtre Lepic                                                                                                                           Crédits photos : Philippe Warrin

Résumé

Que peut-on dire ? Quand ? À qui ?

Et dans quelle circonstance ?

Alors qu’il est des domaines où la parole se libère, il y a des choses qu’on ne peut plus dire. Des petits mots du quotidien aux questions existentielles en passant par les secrets de famille,

Elle et Lui se disent et se contredisent.

 

AUTOUR DU SPECTACLE

Dans le gradin de verdure du Château du Plessis-Macé, venez re-découvrir l’écriture originale de deux contes célèbres, interprétés par les élèves du conservatoire d’Angers et mis en scène par Stanislas Sauphanor. Deux courtes formes pour enrichir votre soirée.

Vendredi 10 juin à 20h : La Belle et la Bête de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Une autre soirée vous sera proposée en première partie de la soirée-spectacle Comme il vous plaira, le lundi 13 juin à 20h15 : Peau d’Âne de Charles Perrault

 

CRITIQUES PRESSE

« Dans un décor évolutif et astucieux, ces deux-là s’adonnent à une espèce d’auto-friction flirtant avec la réalité qu’on apprécie d’autant que les deux complices en jouent avec malice et gourmandise ; Bref on savoure. » Le Parisien

« Salomé a ici rédigé pour des interprètes qu’elle connait par cœur. Eh bien, c’est brillant, irrésistible. Elle les dépeint individuellement, brosse leur relation en forçant à peine le trait, aborde avec intelligence et légèreté les discussions entendues à la maison, et nous dans la salle, on les reçoit comme si c’était eux, en vrai ! » Paris Match

Note d’intention

Un couple à la ville et à la scène …

Jouer le jeu et telle une petite souris, avoir envie de regarder par le trou de la serrure.

Salomé et moi avions très envie de faire une mise en scène ensemble.

Un travail en famille, c’est le moins que l’on puisse dire, et la petite souris c’était moi.

Les liens qui unissent Evelyne, Pierre et Salomé n’ont fait qu’accroître l’intensité des rapports et la sincérité des situations.

Un extrême bonheur jour après jour de chercher ensemble la justesse de ces moments volés à la vie quotidienne.

On ne touche pas à la vie privée mais à des discussions privées qui soulèvent des sujets universels.

Nous avons choisi une scénographie qui se transforme à l’image de la pensée, nous emmenant d’un lieu à un autre, toujours comme si nous regardions par le trou de la serrure. Pour être les témoins complices de ces « Fallait pas le dire ».

Ludivine de Chastenet

Toute la programmation