Déjeuner en l’air De Daniel Auteuil

Date

sam 11 juin 21h30

Lieu

Château du
Plessis-Macé

Heure

1h15

tarif

10 à 32€

Réserver le spectacle Réserver

Distribution

Avec Daniel Auteuil

Collaboration artistique Gaëtan Roussel

Lumières Jacques Rouveyrollis

Piano Colin Russeil

Guitare Arman Mélies

Crédits photos : Stéphane Kerrad

Résumé

Dans ce spectacle musical inédit, Daniel Auteuil nous invite à découvrir l’œuvre de ce poète français du début du XXe siècle,
Paul-Jean Toulet, mais invoque aussi d’autres illustres auteurs français, tels qu’Apollinaire, Rimbaud, et bien d’autres…
Accompagné par un guitariste et un pianiste, sur des musiques qu’il a spécialement écrites pour ces textes, avec les arrangements de Gaëtan Roussel, Daniel Auteuil récite,
dit, chante et nous entraine le temps d’une soirée, dans un instant de scène en toute intimité, un « déjeuner en l’air » tout en
émotions, entre poésie et chansons.

 

CRITIQUES PRESSE

« Le résultat est éthéré, intimiste, entre Stephan Eicher et Alain Souchon. Conçu comme “un hommage aux femmes et à l’amour”, Déjeuner en l’air promet de faire découvrir Daniel Auteuil sous un nouveau jour. » Europe 1

« Les poèmes sont superbes. […] Mais c’est quand il chante qu’il nous séduit le plus. Sa voix surprend, sur le fil, portée par un piano mélodique et une guitare voyageuse. » Le Parisien

« Très bel Album ! » …« Absolument magnifique ! » Télématin

« Beaucoup de grâce, d’élégance ! » « Un spectacle musical inédit, bouleversant, très touchant ! » RFM

Note d’intention

Un jour, il y a deux ou trois ans, en cherchant une photo que j’avais trop bien rangée, j’ai fait tomber un livre. En tombant, ce livre s’est ouvert sur la page de garde. Tout de suite, je reconnais l’écriture de ma mère. « Pour Dany mon fils chéri (Dany c’est moi) ces merveilleux poèmes de Paul-Jean Toulet à lire quand tu seras grand. Avignon 1957. Maman “. A cet instant j’ai pensé que ma mère avait mis du temps à me trouver grand. Je lus et je relus ces contre rimes avec toujours plus d’émotion jusqu’au jour où allez savoir pourquoi je commençais à coller des accords de guitare sur ces émotions. Peu à peu naissaient des mélodies sur chaque nouveau poème que je lisais. Comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, je faisais des chansons sans le vouloir. Comme un jeu dans le secret de ma chambre et puis parce qu’on a le cœur trop plein, une envie de partage. Alors comme c’est mon métier, je suis passé de la chambre à la scène. Est-ce cela que l’on nomme musique de chambre ?

Daniel Auteuil

 

Toute la programmation