• vendredi 22 juin • 21H30
    Cloître Toussaint, Angers

EN ATTENDANT BOJANGLES
spectacle complet

D’après Olivier Bourdeault

Adaptation et mise en scène Victoire Berger Perrin – Avec Anne Charrier, Didier Brice, Victor Boulenger – Décor Caroline Mexme – Lumières Stéphane Baquet – Costumes Virginie Houdinière – Musique Pierre-Antoine Durand – Chorégraphies Cécile Bon – Collaboration artistique Grégori Baquet – Assistante mise en scène Philippine Bataille – Crédits photos Evelyne Desaux

Durée : 1h20 – à partir de 12 ans

 

Molière 2018

Anne Charrier nommée dans la catégorie Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé

 

LA PIÈCE

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

 

 

NOTE D’INTENTION

Mon ami Geoffroy Williamson, dès le premier article paru sur la sortie de « En attendant Bojangles », m’a annoncé que sortait là de l’ombre un écrivain prometteur et bourré de talent, son ami Olivier Bourdeaut. J’ai immédiatement lu son livre, et comme des milliers de lecteurs (300.000 à ce jour), j’ai été conquise.

Folie, légèreté, poésie – humour, fous rires, intensité – gravité, tristesse, larmes : la vie, la vie, la vie, ce roman parle de la vie avec des personnages qui explosent de vie et que l’on aime immédiatement. Tout est théâtral dans cette histoire, les êtres bien entendu – y compris les animaux – mais aussi leurs enjeux, leurs aventures, le tout dans une magnifique esthétique. À la lecture du roman m’apparaissent des multitudes de couleurs, de formes, de danses endiablées accompagnées de musiques et de sons envoutants.

Alors, en tant que femme de théâtre, je ressens le désir ardent de « mettre debout » ce texte qui est encore couché sur le papier, en en faisant l’adaptation pour le spectacle vivant. Faire vivre cette histoire sur scène en donnant chair à ces êtres, en matérialisant leur environnement et en rythmant leur aventure.

 

CE QU’EN PENSE LA PRESSE

« Un incroyable petit bijou d’émotion. » Sylvain Merle, Le Parisien

« Dirigé par Victoire Berger-Perrin, Victor Boulenger campe le gamin embarqué dans ce tourbillon, aux côtés de Didier Brice, père éperdu d’amour, et d’Anne Charrier, mère perchée qui navigue entre fantaisie et chagrin. C’est magnifique. » N.V.E, Marianne

« Une pièce remplie d’humanité positive, jamais mièvre mais au contraire d’un dynamisme rare. Un cadeau de théâtre que l’on serait coupable de ne pas ouvrir. » François Varlin, Théâtral Magazine

« Sans pathos inutile, c’est tout à la fois très drôle, tendre et émouvant. » Gérard Rossi, L’Humanité

« La justesse, l’osmose entre les trois comédiens, la mise en scène délicate et enlevée de la jeune Victoire Berger-Perrin qui signe également l’adaptation, les décors simples et judicieux de Caroline Mexme, produisent un miracle de petit spectacle dont les émotions qu’il procure perdurent bien après la représentation. » Sophie Jouve, CultureBox